10 juillet 2019

  • Les green gaps, c’est pas toujours simple à gérer. Un de mes soucis principaux en ce moment.

Eh bien non, j’ai mille contradictions (je pense à l’avion et aux voyages, au sapin de Noël dont je ne parviens pas à me passer, à la papèterie qui me donne tant de joie et à tant d’autres trucs…)

Quelle qu’elle soit, on ne laisse pas de poubelle dans la nature. Utilisez vos contenants vides pour transporter des déchets que vous jèterez ensuite.

Ca arrange bien les responsables politiques et économiques, qui peuvent se complaire dans une écologie de façade qui ne remet rien en cause, et dont la responsabilité pèse sur les citoyens.