👕 journal ✧ 22 juin 2018

Activisme vestimentaire

Consommer moins, consommer mieux. C’est un peu un des trucs qui me turlupine depuis que je me suis lancé dans le minimalisme et autres. Ca passe pas mal par ma garde robe. Elle débordait de T-shirts, de chemises et commençait à ne plus ressembler à rien.

Fabriquer les meilleurs produits en causant le moindre impact environnemental, utiliser le monde des affaires pour inspirer et mettre en place des solutions à la crise environnementale.

C’est ce qu’on peut lire sur le site de Patagonia. Un des pionniers en terme d’activisme environnemental. C’est un peu à cause d’eux et de mon envie de voyager léger que j’ai commencé à réduire ma garde robe. Ne plus garder que des pièces que j’adore et qui ne font au final pas de mal à la planète.

J’ai découvert ensuite Finisterre qui est récemment devenu une B Corp Européenne. Etre une B Corp implique d’avoir un impact social et environnemental positif. Cela implique aussi une certaine transparence que beaucoup d’entreprises n’ont pas. En plus de consommer mieux, je consomme local. Une partie de leur production est faite ici en Europe. Ce qui ne l’est pas est fait de manière tout autant responsable.

Comme vous le savez peut-être, j’aime assez les sacs aussi et là aussi Patagonia aide mais des marques plus locales ont aussi de superbes alternatives. J’ai par exemple craqué pour le “camera insert” de Home of Millican.

Moins de vêtements mais des vêtements qui durent. C’est un peu l’inverse des 200 saisons de la mode et des 3000 lignes de nouveaux produits que sortent la plupart des marques à l’année. Mais avez vous réellement besoin de la dernière pièce de X ou de Y? Est-ce vraiment des habits que vous porterez plus de deux mois?

D’autres marques ont aussi une chouette ligne de conduite, entre United by blue qui organise des nettoyages de plages et de forêts. Cotopaxi qui reverse une partie de ses revenus chaque année à des causes. Beaucoup d’autres marques suivent ce modèle via le 1% for the planet.

Ces marques produisent aussi des documentaires assez utiles pour ouvrir les yeux! Je vous conseillerais le Fair Trade de Patagonia et Microplastics de Finisterre

Un autre moyen de moins consommer est passé en achetant des habits en laine merino. Celle-ci sent moins et n’absorbe pas la transpiration comme le cotton. Je me retrouve donc à mettre mes habits plus longtemps et à faire moins de lessives. Cela passe par de simples gestes comme celui-ci aussi. En plus cela allège mes sacs lors de mes voyages car cela me permet de partir avec moins de vêtements.

Au final, ce que je me rend compte, c’est que la seule manière d’avoir un impact sur les industries, c’est avec notre argent. Ne le mettez pas n’importe où.