🌲 Vadrouilles & Co.

⚓️ Road trip en Bretagne Sud - Carnac - Quiberon - Etel

Mar 08, 2019

On avait décidé de ne pas partir bien loin. On voulait découvrir notre region d’adoption. On veut voyager différemment, plus lentement. On ferait Carnac, Quiberon, la Pointe du Raz et Crozon. Un road trip en Bretagne sud. Facile et efficace. Du mystique, du sauvage et du classique à découvrir ou approfondir.

We decided we should have a staycation. We wanted to discover our new region. We definitively think about travelling differently, slower. For this time, the plan is Carnac, Quiberon, “La Pointe du Raz” and Crozon. A road trip across south of Brittany. Simple enough but also full of wonders. Mystic, Wild and classic places to discover or rediscover.

light through waves

Carnac

On démarre, dans les temps, direction Carnac. Il fait pas trop mauvais, on a du temps avant de pouvoir prendre possession de notre Airbnb. On décide de prendre de l’avance sur le planning et hop, on se retrouve à Carnac pour découvrir ses alignements. Je ne savais pas à quoi m’attendre, je pensais à une rangée de 1000 menhirs, j’avais tort. J’ai bien fait de ne pas faire de recherches avant. C’est impressionnant, une plaine pleine de magie. Comment? Pourquoi? Ils auraient pu nous laisser un mot pour expliquer tout ça. On pensait les faire en deux fois, en fait on a le temps, on continue de marcher. Certaines zones sont laissées aux moutons. Tom court entre les menhirs et cherche celui qui ferait sa taille. On le trouve. Il est temps de se diriger vers notre camp de base à Plouharnel.

Carnac, here we come. The weather isn’t too bad. We won’t have our Airbnb until later that day anyway. We start the visits earlier than planned. Carnac stones will be our first stop. I didn’t check online before, I wasn’t expecting this. I was thinking it would just be a row of stones. I was so wrong. This was magical. But also, why? How? I wished they left a notice so we know what it really was for them. We thought we would need two visits to see it all. We still have time, we will do in one. Some zones are full of sheep. Tom is running around the megaliths and try to find one that is as tall as he is. He finds it. Time to go to our basecamp in Plouharnel.

Tom competing in size with stones
Carnac stone and reflection

La plage de Sainte-Barbe

Nicolas nous reçoit dans sa maison. Il nous fait faire le tour. Il est enthousiaste et adore sa région. Il nous parle de ce qu’il faut voir et nous propose indirectement aussi ce qu’il vaut mieux éviter. On suivra ses conseils, changeant quelque peu nos plans et on ne sera pas déçu. Direction la plage de Sainte Barbe, on évite les plages au sud, directement accessibles pour les gens venant de l’est. On traverse un désert de dunes. C’est assez envoûtant comme zone, on se croirait sur une autre planète. Quelques surfeurs sur la plage et un chien qui adore creuser. Un bon moment pour finir cette première journée. La météo est grisâtre pour ce début de semaine. Il pleut un peu mais la pluie n’est pas dérangeante.

Nicolas is waiting for us at his place. He shows us around. He is super enthusiastic and loves his region. He tells us everything we need to see, and also what is overrated. We will make some changes to our plans and it won’t disappoint us. On our way to Saint-Barbe’s beach. Better avoid southern beaches as they are easily accessible from larger roads and are a trap for eastern visitors. We cross a huge sand desert of dunes. It looks like it is from another planet. It is cloudy, a bit rainy too but it doesn’t bother us.

Surfers preping on the beach
Behing the beach
Surfer walking in water

La Côte Sauvage de Quiberon

On se dirige vers Quiberon. La côte sauvage porte bien son nom, encore plus en cette période de grande marée. Le bruit des vagues, la musique de l’eau est envoûtante. On se pose et on regarde. On reviendra plusieurs fois voir cette mer qui s’attaque aux falaises. On veut la faire en entière cette côte. On devra revenir pour le faire en une fois. Avec un petit aventurier, on fait beaucoup de pauses. Il aime ce qu’il voit et ça le motive. Quel plaisir de lui expliquer. Encore des vagues, plus de vagues, de l’eau qui explose sur les falaises en un feu d’artifice humide. On s’earrête à la brasserie Zéphyr. Elle nous goûte bien. On prendra une caisse s’il vous plaît.

Now it is time for Quiberon. The wild coast is well named, even more with the largest tides of the year. The sound of the waves, water’s music, is fascinating. We stop and watch. We will come back multiple times to see that sea attacking the cliffs. We wanna see it all, walk it all. But this time, is not the right time for this. A small adventurer needs many breaks. He loves what he is seeing and that pumps him up. What a pleasure to explain to him all of this. Waves again, more waves, water exploding on the cliffs. It looks like a big wet firework. We stop at a local brewery, Zephyr. It tastes good. We will take a box, please.

Waves crashing on cliffs
Waves crashing on cliffs
Waves crashing on cliffs

La Ria d’Etel

La Ria d’Etel nous est conseillée par notre hôte. On arrive en plein brouillard. Une petite île avec une maison est à peine visible dans cette purée de pois. On traverse le pont en pierre, fait le tour de l’île de Saint-Cado et on imagine la vue. La maison devient un peu plus visible. Faisons une pause pour manger. On reviendra l’après-midi en plein soleil pour faire une balade le long de la Ria entre champs, forêt de pins et mer. Un temps des plus agréable et Tom qui joue au guide et nous demande de lui poser des questions sur tout ce qu’on voit. On lui demande son habituel “On arrive quand?”. Il ne sait pas quand on arrive…

The Ria of Etel has been one of those places we hadn’t plan to come. We arrive in a complete fog. A small island with a house on it is barely visible from the road. We cross a stone bridge, hike around the whole, quite small, island of Saint-Cado and the view is up to our imagination due to the fog. The house is a bit more visible now. Time for a good lunch break. We will come back in the sunny afternoon for a good hike along the Ria, between fields, pine forest and sea. A quite nice weather and Tom guiding us around. He asks us to ask him questions about all we are seeing. We ask him his usual “When do we arrive?”. He doesn’t know…

house alone on the Ria
House and a boat on the small island
Boat close to the bridge

On redémarre vers l’ouest, mais ça sera pour plus tard!

Time to go west. But that will be for another post